Ses missions

Ce nouveau mode d’organisation vise à améliorer collectivement les réponses apportées :

– le parcours des usagers est simplifié,
– les pratiques professionnelles sont harmonisées,
– le système est plus lisible,
– un référent accompagne de façon soutenue les personnes en situation complexe.

Pour assurer un fonctionnement efficace de cette MAIA, un grand nombre de partenaires a été réuni autour de ce projet dont le Conseil général, les centres hospitaliers et les cliniques locales, les services d’aide à domicile, les services de soins infirmiers à domicile, les médecins généralistes, les CCAS, les services sociaux…